Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 G S O / M O T O S

notre ami FRANCK CAPUS ( Saint Juéry Olympique) prend du recul

26 Janvier 2012 , Rédigé par gsoalbi

S'il y a une figure incontournable du cyclisme Saint juérien c'est bien Franck, 54 ans, Habite Arthés, opérateur à la RAGT d'Albi; marié avec Françoise, père de 3 enfants et grand père d'une adorable petite fille : Laly. Il est amené en 1996 au SJO C par ses 2 champions de fils, d'abord Sébastien puis Damien (qui fait actuellement les beaux jours de l'Occitane Cyclisme Formation) Franck a été pendant 15 ans un inlassable bénévole, ne recherchant jamais les honneurs, un vrai !. Vice-Président, tour à tour responsable des poussins de l'école de vélo, avant de tenir un poste clé d'une importance capitale, la sécurité lors des compétitions organisés par le club. Très connu localement il a aidé sans relâche à un développement du sponsoring et on lui doit particulièrement, entre autres, la continuité de la nocturne cycliste à Saint Juéry. Au rayon des satisfactions il gardera la réussite des épreuves organisée par le SJO C et la convivialité du club, où là aussi, il était en charge des festivités. Son meilleur souvenir sportif reste lié au Championnat de France Juniors disputé par son fils Damien en 2009 à Vendôme. Passionné de pêche, de rugby, et de bricolage, avant de prendre du recul (car il veut privilégier sa famille) il a un regret; c'est l'actuel désintéressement des personnes pour le bénévolat. Franck va manquer ! mais tel que nous connaissons son altruisme, le SJO C sait qu'il gardera un œil intéressé sur la vie du club, et si nécessaire apportera, à la demande, un coup de main précieux aux nombreux amis à qui il laisse le soin de continuer la route....Et merci pour tout Franck !

NDLR : souhaitons que ce recul serve à prendre un nouvel élan ...

Serge (en photo Franck en plein travail au tour de Gascogne 2011 flanqué d'un SDF ressemblant étrangement à Pascal CALMEJANE) lol

franck-pascal - BLOG

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article