Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 G S O / M O T O S

mission 2009 : présentation par la presse

12 Novembre 2009 , Rédigé par gsoalbi

Au Sénégal. Un Albigeois chez les écoliers sénégalais

Humanitaire. Serge Granizo organisation poursuit son aide à l'école de Thillé Boubacar


Serge Granizo, l'Albigeois, repart vendredi revoir les petits écoliers de Thillé Boubacar, à 500 km de Dakar au Sénégal.

 

Il y en a qui n'hésitent pas à aller jusqu'au bout de leur rêve. Quitte à laisser tomber leur boulot pour consacrer encore plus de temps à leur passion. C'est ce qu'à fait Serge Granizo, cet Albigeois de 59 ans, un ancien du Crédit Immobilier du Tarn qui s'est lancé à fond dans la moto, le vélo et l'humanitaire. Vendredi prochain, il sera à Dakar pour acheter des chaises, des bureaux et des livres pour l'école de Thillé Boubacar, au Nord du Sénégal. Il y posera son sac, le dimanche après 500 km en taxi-brousse avec tout le matériel.Une histoire qui remonte à 2002 où, au cours d'une randonnée à VTT de 900 km, il a acheminé des fonds dans la petite école. Depuis, ils ne se quittent plus.« J'ai effectué beaucoup de raids à vélo en Afrique du Nord. Je suis passé à l'Afrique noire et je me suis dit que je pouvais faire quelque chose. Surtout pour les petits écoliers qui manquent de tout », explique Serge Granizo. En relation avec une association d'aide aux relations interculturelles au Sénégal (Cauris), l'Albigeois a apporté 2 500 € au directeur de l'école. « ça m'a pris aux tripes, j'ai été reçu comme un prince. Mais je leur ai dit que si cet argent était bien employé, je reviendrai. Ce qu'ils ont fait. Et je suis revenu… »

Deux classes Lina Granizo      L'Albigeois, qui avait créé il y a 25 ans, son association, Serge Granizo organisation (GSO), s'est lancé dans les randos touristiques à moto, notamment avec le circuit d'Albi puis dans l'assistance compétition cycliste. Sur sa BMW, il a côtoyé les grands du vélo dans des courses prestigieuses. Il ne lui manque plus qu'à mettre une roue dans le Tour de France. Ses prestations payantes lui permettent de mettre des fonds de côté pour « son » école. Les sponsors sont, bien sûr, bienvenus.

Depuis 2002, l'école de 450 élèves s'est dotée de fournitures scolaires, sept classes ont été électrifiées et deux autres ont été construites en 2007. Le bâtiment porte d'ailleurs le nom de Lina Granizo, la maman de l'Albigeois qui s'est investie dans ce projet, peu avant son décès.« Avec moins de 1 500 €, on a pu construire ces deux nouvelles classes, poursuit Serge. J'y vais aussi pour qu'on fasse une inauguration festive de ce bâtiment. Je vais rester deux mois ou plus, je n'ai pas pris de billet retour. » Tous les projets n'aboutissent pas « J'ai souhaité que cette coopération avec l'école reste modeste afin que je puisse gérer et assurer le suivi des fonds investis. Ils ont toujours joué le jeu et c'est bien… »

Prochaine étape ? Un puits pour avoir un point d'eau près de l'école et dans le village. Mais c'est une autre histoire.

Contact GSO : tel/fax : 05 63 60 50 71 ou 06 13 07 43 84. gsoalbi@orange

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article