Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 G S O / M O T O S

OFFRONS DES JOUETS AUX RESTOS DU COEUR

29 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi

Lire la suite

Rappellez-vous, il y a exactement 5 ans, sur LA DEPECHE DU MIDI

25 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi Publié dans #NOTRE ECOLE AU SENEGAL

Au Sénégal. Un Albigeois chez les écoliers sénégalais

Humanitaire. Serge Granizo organisation poursuit son aide à l'école de Thillé Boubacar

Serge Granizo, l'Albigeois, repart vendredi revoir les petits écoliers de Thillé Boubacar, à 500 km de Dakar au Sénégal.

Il y en a qui n'hésitent pas à aller jusqu'au bout de leur rêve. Quitte à laisser tomber leur boulot pour consacrer encore plus de temps à leur passion. C'est ce qu'à fait Serge Granizo, cet Albigeois de 59 ans, un ancien du Crédit Immobilier du Tarn qui s'est lancé à fond dans la moto, le vélo et l'humanitaire. Vendredi prochain, il sera à Dakar pour acheter des chaises, des bureaux et des livres pour l'école de Thillé Boubacar, au Nord du Sénégal. Il y posera son sac, le dimanche après 500 km en taxi-brousse avec tout le matériel.Une histoire qui remonte à 2002 où, au cours d'une randonnée à VTT de 900 km, il a acheminé des fonds dans la petite école. Depuis, ils ne se quittent plus.« J'ai effectué beaucoup de raids à vélo en Afrique du Nord. Je suis passé à l'Afrique noire et je me suis dit que je pouvais faire quelque chose. Surtout pour les petits écoliers qui manquent de tout », explique Serge Granizo. En relation avec une association d'aide aux relations interculturelles au Sénégal (Cauris), l'Albigeois a apporté 2 500 € au directeur de l'école. « ça m'a pris aux tripes, j'ai été reçu comme un prince. Mais je leur ai dit que si cet argent était bien employé, je reviendrai. Ce qu'ils ont fait. Et je suis revenu… »

Deux classes Lina Granizo L'Albigeois, qui avait créé il y a 25 ans, son association, Serge Granizo organisation (GSO), s'est lancé dans les randos touristiques à moto, notamment avec le circuit d'Albi puis dans l'assistance compétition cycliste. Sur sa BMW, il a côtoyé les grands du vélo dans des courses prestigieuses. Il ne lui manque plus qu'à mettre une roue dans le Tour de France. Ses prestations payantes lui permettent de mettre des fonds de côté pour « son » école. Les sponsors sont, bien sûr, bienvenus.

Depuis 2002, l'école de 450 élèves s'est dotée de fournitures scolaires, sept classes ont été électrifiées et deux autres ont été construites en 2007. Le bâtiment porte d'ailleurs le nom de Lina Granizo, la maman de l'Albigeois qui s'est investie dans ce projet, peu avant son décès.« Avec moins de 1 500 €, on a pu construire ces deux nouvelles classes, poursuit Serge. J'y vais aussi pour qu'on fasse une inauguration festive de ce bâtiment. Je vais rester deux mois ou plus, je n'ai pas pris de billet retour. » Tous les projets n'aboutissent pas « J'ai souhaité que cette coopération avec l'école reste modeste afin que je puisse gérer et assurer le suivi des fonds investis. Ils ont toujours joué le jeu et c'est bien… »

Prochaine étape ? Un puits pour avoir un point d'eau près de l'école et dans le village. Mais c'est une autre histoire.

Lire la suite

ALBI VELO SPORT

22 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi Publié dans #NOS AMIS

Lire la suite

VELO 101 Presse spécialisée sur internet parle de l'OCF 2015

20 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi

Après une saison où tout a fonctionné, l'Occitane Cyclisme Formation sera emmenée par Stéphane Poulhiès l'an prochain alors que l'équipe devrait découvrir la DN1.

Lorsque l'Occitane Cyclisme Formation a vu le jour il y a un peu plus de quatre ans, son premier président, Gerald Delgado, avait formulé un rêve un peu fou pour une structure qui allait seulement découvrir la DN3 : figurer parmi les équipes de DN1 en 2015. Cette lubie était en fait une prophétie et c'est bien l'élite du cyclisme amateur que la formation du sud-ouest regroupant sept clubs (l'Albi VS, le CA Castelsarrasin, le Saint-Juéry Olympique, l'UV Mazamet et le VC Rodez sont rejoints cette année par l'US Colomiers et l'EV Bretenoux-Biars) s'apprête à découvrir. Troisième de la Coupe de France DN2, l'équipe a en effet déposé un dossier en ce sens en l'absence de candidature de Bourg-en-Bresse AC et vient de recevoir l'aval de la FFC. Ne reste plus qu'à remplir le cahier des charges et à attendre la décision finale qui interviendra courant janvier.

Si l'Occitane Cyclisme Formation a pu voir son rêve se réaliser, c'est au prix d'une saison où tout est allé dans le sens du collectif d'Axel Clot-Courant. "En début de saison, on avait l'objectif de finir entre le Top 5 et le Top 8, explique le directeur sportif. On a bien préparé les Coupes de France qui étaient assez resserrées au calendrier pour les quatre premières. On savait qu'elles nous correspondraient. Ça a très bien marché.

Car avec quatre manches de Coupe de France sur six espacées d'à peine un mois, mieux valait bien négocier la période allant de mi-avril à mi-mai. C'est précisément ce moment de la saison où la formation du sud-ouest a paru intouchable. La première manche, le Tour du Lot-et-Garonne, disputé non loin des terres de l'équipe, et reconnu par les coureurs, s'est bien déroulé avec trois coureurs dans les points : Romain Campistrous, Loic Bouchereau et Fabien Fraissignes. Ce sont ces trois-là qui ont été les moteurs de l'équipe en 2014. Après un exercice 2013 compliqué, Fabien Fraissignes confirmait son retour au premier plan en remportant Arbent-Bourg-Arbent le 1er mai. Quatre jours plus tard, le collectif remettait cela sur le Tour du Périgord, remporté cette fois par Romain Campistrous.

Dans l'objectif de se maintenir à l'échelon supérieur la saison prochaine, l'Occitane Cyclisme Formation a fait appel à un ancien de la maison ou presque, Stéphane Poulhiès. En délicatesse chez Cofidis depuis deux ans, le coureur de 29 ans, formé à Albi, sera l'atout majeur de l'équipe la saison prochaine avec Fabien Fraissignes. "Pour nous c'est très important, insiste Axel Clot-Courant. C'est une valeur sûre pour les arrivées au sprint. Le but sera de faire évoluer tout le monde, mais ce sont eux qui devraient apporter les points, en plus de l'Espagnol Ibon Zugasti. On a un effectif constitué de jeunes et de deux leaders qui devrait bien tourner. La DN1 est un autre niveau et on visera le maintien. On essaiera de marquer des points le plus rapidement possible pour avoir moins de pression et courir de façon assez libérée."

Au rang des départs, l'équipe peut déplorer la perte de deux jeunes éléments de talent. Loic Bouchereau, convoqué pour le stage d'hiver de l'équipe de France Espoirs, rejoint son ancien coéquipier Lilian Calméjane chez Vendée U. Mais c'est le départ de Romain Campistrous, sélectionné en équipe de France cette année, qui laisse un goût amer au club. Le jeune homme voulait à tout prix découvrir la DN1 et il le fera chez les voisins de Blagnac. Un véritable regret, car l'objectif du club reste d'amener les coureurs d'un bout à l'autre de la formation, des écoles de cyclisme, jusqu’au plus haut niveau amateur. "Il manquait peut-être un cran en étant en DN2, note Axel Clot-Courant. Monter en DN1 nous permettra d'assurer cet objectif d'accompagnement de nos coureurs. On ne veut plus qu'ils soient obligés de s'expatrier pour découvrir le plus haut niveau. Les mener d'un bout à l'autre de la formation, c'est notre véritable objectif." Le bon cru 2014 pourrait ainsi marquer le début d'un nouveau cycle pour le cyclisme du sud-ouest.

Lire la suite

DIVERS PRESSE

13 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi

Lire la suite

REMISE DU TROPHEE GSO 2014

8 Novembre 2014 , Rédigé par gsoalbi Publié dans #CYCLISME

" Si tu n'a pas une fois dans ta vie le trophée GSO  tu as raté ta carrière" . C'est la boutade à la mode au cœur des discussions dans l'Occitane Cyclisme Formation. Vendredi à la mairie de Castelsarrasin en Tarn et Garonne a eu lieu l'assemblée générale de l'association sportive, au cours de laquelle a été remis l'incontournable trophée, objet de convoitise de chaque coureur du groupe. Il récompense le coureur le plus collectif de la saison, le plus rassembleur, le plus emblématique, le plus fédérateur, le plus charismatique.  Cette année un nom a remporté tous les suffrages au sein des votants de GSO et du coach de l'OCF, c'est Stéphane REIMHERR. Bravo Steph.

" Si tu n'a pas une fois dans ta vie le trophée GSO tu as raté ta carrière" . C'est la boutade à la mode au cœur des discussions dans l'Occitane Cyclisme Formation. Vendredi à la mairie de Castelsarrasin en Tarn et Garonne a eu lieu l'assemblée générale de l'association sportive, au cours de laquelle a été remis l'incontournable trophée, objet de convoitise de chaque coureur du groupe. Il récompense le coureur le plus collectif de la saison, le plus rassembleur, le plus emblématique, le plus fédérateur, le plus charismatique. Cette année un nom a remporté tous les suffrages au sein des votants de GSO et du coach de l'OCF, c'est Stéphane REIMHERR. Bravo Steph.

Lire la suite